milieu

date : 1921 registre moderne : 1 fréquence : 111

milieu

& Milieu ; □ milieu corse

n.m.

Pègre, ensemble des criminels, monde des criminels : idée de groupe social marginal et réglé, avec ses règles, son mode de fonctionnement ; ensemble des personnes ayant des relations sociales ou professionnelles, etc. (milieu homosexuel)

Synonyme : voyou, vaurien, truand, criminel

Usage : voyou, délinquant, police

1961 Autrefois très fermé, le milieu n'acceptait pas les touche-à-tout comme aujourd'hui. Les « vrais de vrai » défendaient leurs prérogatives et ne participaient pas, comme c'est courant maintenant, aux fricfrac et hold-up [sic]. Le trafic de la came n'était pas davantage leur fort. À chacun son métier, leurs gagneuses n'en étaient que mieux gardées. 1961. L'hydre aux mille têtes 1973 On désigne généralement sous le nom de Milieu un groupe sans contours précis et d'importance variable, composé d'une ensemble d'individus ayant choisi de vivre de façon permanente dans l'illégalité et en utilisant des moyens illicites 1973. Le milieu et ses lois 1925 Ses principes ne le gênaient point. Il en avait pourtant qu'il tenait d'un ancien que, dès ses débuts « dans le milieu », Bouve se félicitait d'avoir rencontré 1925. L'Equipe 1956 un instrument tranchant […] avait rageusement décoré chacune de ses joues d'une gigantesque croix des vaches. Ce détail puait le Milieu, le bas-fond le plus dégueulasse 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1955 J'ai voyagé, puis enfin, ce fut Chicago. Là, j'ai connu le vrai milieu ! Des hommes brassant des millions à la pelle, pour lesquels la vie des caves ne compte pas 1955. Pas de pitié pour les caves 1931 Aussi extraordinaire que cela puisse paraître, le « milieu » a ses arbitres, ses juges et leurs décisions sont rarement discutées. 1931. Coeurs féroces... Amours farouches - Roman du milieu (chez les gangster de France) 1927 Dans le « milieu » [il s'agit de souteneurs], on vantait sa force et son adresse. 1927. Maisons de société - Choses vues 1927 les clients des petits bars interlopes du faubourg Saint-Martin, pour définir leur classe, disent avec une orgueilleuse simplicité : « le milieu ». Et ils s'intitulent « les hommes », les « affranchis ». 1927. Maisons de société - Choses vues 1974 Le milieu s'est laissé petit à petit dévorer par l'argent et l'honneur a disparu 1974. Ancien détenu cherche emploi 1955 une certaine notoriété à Montmartre où elle avait su s'imposer dans le « milieu » et même en imposer aux plus « chevronnés » des marlous 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra 1930 À huit ans, le milieu n'a plus guère de secret pour lui. À treize ans, il a sa femme sur le trottoir. À dix-huit ans, il est au bagne. Là, à part le manque de liberté, il est chez lui. 1930. La vie des forçats 1984 On ne pouvait pas dire qu'ils appartenaient au milieu, même si à eux trois ils avaient totalisé un demi-siècle de trou, avec ou sans sursis. Ils avaient bien des liens plus ou moins étroits avec des types qui montaient des coups, et alors ? 1984. Boulevard des allongés 1947 à cinq cents kilomètres de la place Pigalle, théâtre habituel de ses opérations, le dénommé Benito, homme du Milieu. 1947. Fleur-de-Poisse 1922 Sa carrure athlétique, sa force peu commune le faisaient redouter dans le milieu. 1922. Au Lion Tranquille 1977 Bert et moi, on discute. J'essaie de lui faire comprendre que le « Milieu » n'a rien d'anarchique et que, si ses lois sont différentes de celles des autres sociétés, elles n'en sont que plus dures. 1977. Faut pas rire avec les barbares <15 citation(s)>

Absol. Le milieu. Groupe social formé de personnes vivant de la prostitution et d'autres activités illicites. Synon. mitan (arg., v. ce mot B), pègre.L'argot du milieu: 9. [La famille B était] composée du père, de la mère et de deux gosses de huit et douze ans. Les grands, André et Maurice, étaient des hommes du milieu, un peu barbeaux, un peu voleurs. Le père était un brave et honnête ouvrier. Trignol, Pantruche,1946, p. 23. 5. 1921 arg. Le milieu « monde de la pègre » (d'apr. Esn.). (tlfi:milieu) /

Dans l'entre-deux guerres, le mot milieu - et les images qu'il évoque - l'emportait sur le mot pègre, le seul utilisé avant la guerre et dans l'immédiat après-guerre. Dans les années où nous sommes [1982], le mot milieu était communément employé pour désigner les grands criminels et leurs histoires généralement célèbres, et le mot pègre pour désigner les petits voyous et leurs histoires qu'on disait lamentables. (Chevalier, Histoires de la nuit parisienne) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 368