driver

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 8 fréquence : 17

driver & driver qqun v. intr., v.tr.

Conduire, diriger, diriger de façon péremptoire, mener, manager, commander, discipliner

Synonyme : conduire, mener

1963 C'était Suzanne, sa gonzesse, qui drivait la taule et transbahutait les biffetons au Crédit Lyonnais 1963. Satan est là 2013 Je constate aussi que cet indéfectible hareng a retrouvé une certaine stabilité depuis qu'il drive Loulou, tenancière d'un bar à putes à Lille de son état. 2013. Moi Dodo la Saumure 1969 Tu iras voir son beauf'. Il te drivera direct sur lui 1969. Les flics 1969 Je le sens faiblir. Du coup, je le drive en force 1969. Au décarpillage 1999 Et un de ses frères qui m'a vendu une fille qu'il avait mise au tapin, mais qu'il ne savait pas driver. 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand) 1999 les plus dangereux sont ces détenus qui arrivent d'on ne sait où et qui veulent faire les durs. Des petits cons comme ça, ça pullule en centrale. Il faut les driver tout de suite. 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand) 1998 Vous Geffroy, vous drivez toute l'opération. 1998. Il faut tuer René Dousquet ! 1974 Car attention ! les gonzesses qui drivent, elles sont impitoyables. Y'a peut-être que lorsqu'elles sont veuves (je parle des bourrissimes) qu'elles ne reprochent plus rien à leur mari. 1974. Le roman d'un turfiste 1976 si tu veux t'en tirer, laisse-moi te driver durant quelques jours. Ce n'est pas en agissant comme tu le fais que j'ai atteint quarante balais sans connaître le placard. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <9 citation(s)>

Anglicisme (gn)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 200