tire-au-cul

date : 1887 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 14

tire-au-cul

& tire au cul ; tire-au-cul ; tirocul ; tire-à-cul

n.

Paresseux, fainéant ; indiscipliné ; qui ne va pas à la guerre, soldat qui cherche à éluder le service, les corvées ALL : (schlapper, fauler Kerl)

Synonyme : paresseux, improductif, embusqué

Famille : tire au flanc/cul

Usage : militaire, guerre, général

14634_les_tire_au_q.jpg: 800x504, 228k (20 janvier 2018 à 02h21)

1969 Ah, voilà bien l'égoïsme des tire-à-cul qui ne restent là que trois jours 1969. Au décarpillage 1950 Tous bons pour le service, pas de tire-au-cul, sans limite d'âge, pioupiou occidental contre pioupiou démocratique-populaire 1950. Monsieur Paul 1914-1919 Mon vieux, tu tombes à pic, me dit-il. Il y a une bande de tire-au-cul qui font demi-tour. 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919) 1977 Heureusement, grâce au Dieu des malins, il y a un service médical. Obligé quand même de se lever à 8 heures du matin pour se faire porter raide. C'est con que ça n'en peut plus, un toubib ; mais c'est vachement utile aux tiroculs. 1977. Faut pas rire avec les barbares 1977 Mais foutez-nous donc la paix, tous tant que vous êtes : conservateurs, socialos de mes fesses, intellectuels racornis, freluquets, tiroculs, pédalos merdiques 1977. Faut pas rire avec les barbares <5 citation(s)>

De tirer, au, et cul (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 870