allumer

registre moderne : 8 fréquence : 18

allumer

& allumer qqun ; se faire allumer ; allumer la gueule ; être allumé

v.tr.

Tirer avec arme à feu ; se faire tirer dessus ; blesser ; se faire tirer dessus

Synonyme : tirer (avec arme)

Usage : militaire, guerre, voyou, délinquant

1988 Si on bouge tant que ces pourris sont dans le coin, on se fait repérer et allumer 1988. L'exécuteur - Fleuve de sang en Amazonie
1988 On va leur allumer la gueule. On a de quoi 1988. L'exécuteur - Fleuve de sang en Amazonie
1988 À cause des miradors. Ces cons-là étaient capables de nous allumer 1988. L'exécuteur - Fleuve de sang en Amazonie
1969 ce genre de lascar ne m'a encore jamais allumé à l'intérieur du magasin 1969. Au décarpillage
1982 Vous avez déjà vu un ministre se faire allumer pendant le braquage d'une banque ? 1982. Qui vous parle de mourir ?
1999 Il lâche son 11,43 et part en courant, en gueulant. […] J'allume à nouveau par deux fois 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand)
1999 le Suédois me tourne le dos, il a le geste qu'il faut pas, sa main gauche, la plus hypo (car on se méfie de la main droite mais jamais de la gauche) glisse sous le parka. J'allume ! 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand)
2006 on allume à l'eau tout ce qui bouge. 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
1979 Et tenir compte de son instinct ! Le « pressentiment du danger », ça existe, il faut écouter sa peur dans ces cas-là, sinon on se fait allumer. À tous les coups ! 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.

<9 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).