taulard

date : 1915 registre moderne : 7 fréquence : 37

taulard & tôlard ; tolard ; taularde (fém.) n.

Prisonnier, détenu, qui a fait de la prison ; militaire puni, soldat puni

Synonyme : prisonnier, détenu Morphologie : -ard Usage : prison, carcéral

1957 Monseigneur, en vieux taulard, entreprenait de l'aider avec son habituelle précision 1957. Le trou 2000 Le chirurgien-dentiste ne porte pas de blouse, il consulte en tenue de ville, les mains gantées. « Vous travaillez comme un cochon […] parce qu'on est des taulardes, des moins que rien, c'est ça ? » 2000. Femmes en prison - Dans les coulisses de Fleury-Mérogis 1990 Elle m'a dit, du coin de la bouche sans que sa face remue, à la manière qu'on les taulards de communiquer entre eux à la faveur d'un transport : –Je t'ai pas balancé. 1990. L'étage des morts 1987 Je suis un vieux taulard, tu sais. Et j'en ai vu, des grévistes de la faim. 1987. Voyage à l'intérieur des prisons - Témoignage 2004 La corvée du jour – quand il n'y avait pas de taulard – : asperger les pissotières au grésil et plucher les patates. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 2004 Les taulards sont très sensibles à la vie extérieure dont ils ne perçoivent que les bruits. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne <6 citation(s)>

De taule « prison » (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 321