un chouïa

date : 1866 registre ancien : 7 registre moderne : 5 fréquence : 30

un chouïa & un chouilla ; un chouya ; un chouia ; chouïa ; à un chouilla ; pas chouia ; (un chouage)

Un peu ; > à peu près ; peu ; > doucement ; pas beaucoup, peu

Synonyme : peu, un peu, pas beaucoup

1960 Faut dire que les bernicles qui chevauchent son pif corrigent un chouya la note évanescente 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1952 Tu comprends, le jour où ces gens-là se douteront que j'en croque un chouïa, ils me passeront à tabac pour me faire parler 1952. Une fille du tonnerre 1955 j'ai bien l'impression qu'en fait de coup malheureux, tu lui en as filé un chouia en prime 1955. Fièvre au Marais 1917 Un des hommes, un Parigot, commença même l'éternel refrain : Chouia, l'arbi, les chacals sont par ici… Mais sa voix n'eut point d'écho 1917. A Mesnil-les-Hurlus - Les Zouaves à l'assaut 1969 Je me détourne un chouilla, le temps d'allumer une pipe 1969. Au décarpillage 1953 Parce que s'habiller comme ça, ça coûte du pognon, et les pourliches qu'elle fait ici, eh bien, c'est pas chouia. 1953. De la boue et des roses <6 citation(s)>

Origine arabe / arabe (PARA) / Arabe maghrébin chouïa, arabe class. saysan fasaysan « petit à petit », puis « un peu » (GR) / De l'arabe (MERL1886-1888) / arabe, légionnaires et tous les contingents afr. (Dauzat1918) / 1866 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 901