casser la tête

registre ancien : 4 registre moderne : 5 fréquence : 34

casser la tête

& casser la tête à qqun ; se casser la tête ; se faire casser la tête

locution

■ Frapper, battre, cogner, assommer ; formule de menace physique ; ■ tomber, se blesser en chutant, faire une chute et se tuer ; ■ tuer, assassiner, tirer une balle dans la tête ; ■ se faire tuer (guerre)

Synonyme : tuer, assassiner, frapper, cogner, battre, se battre, gifler, chute, chuter, tomber, tombé, faire tomber

Famille : [casser] la [gueule]

1966 Un autre passe-temps favori des plus jeunes consiste à coincer les enfants dans la cour des H.L.M. en les menaçant : « Si demain tu nous apportes pas deux cents balles on te casse la tête ! » 1968. Les barjots
1862 tirant un pistolet de sa poche : si tu bouges, je te casse la tête ! 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865
1862 le forçat répondit que si on lui en avait laissé le temps, il aurait infailliblement cassé la tête au premier agent qui se serait présenté 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865
1784 le bon père, sortant de sa poche un pistolet qui paraissait de bon aloi, dit au cavalier : - Si tu branles, je te casse la tête, bougre de gueux ! 1784. La Cauchoise, ou Mémoires d'une courtisane célèbre, dans Histoire de Marguerite, fille de Suzon, nièce de D** B*****
1891 s'il fait le récalcitrant, dame ! gare la sauce, il sera sans façon jeté dehors, et quand il tombe trop brutalement sur le trottoir, le garçon sans s'émouvoir répond : –Il a sonné (cassé la tête) 1891?. Paris-Impur
xxxx ne soyez pas si beste : / Vous me feriez casser la teste xxxx. Le zig-zag, dans Le baron de la Crasse
1665 Vostre Cheval se jouë à vous casser la teste 1665. L'après-soupé des auberges, dans Le baron de la Crasse
1972 bien sûr, quand on les connaissait, on leur cassait la tête sous le premier prétexte venu ; mais ils étaient légion ceux qui frappaient dans l'ombre 1972. Cambrioles - Les bouleversants mémoires de l'Arsène Lupin de l'après-guerre
1917 il n'y a plus qu'à le suivre, en le tenant en joue avec votre revolver, de manière à lui casser la tête à la moindre velléité de trahison 1917. La reprise du fort de Douamont
1892 Je vous plains... et j'espère que vous vous ferez casser la tête pour le peuple à la prochaine insurrection 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
1952 Je sentais monter en moi une rage noire, la fureur du meurtre, le besoin indispensable et immédiat de casser la tête à quelqu'un 1952. Rencontre dans la nuit
1969 Il y a quelques mois, j'ai cassé la tête à un camionneur 1969. Au décarpillage
1870 Peu importe ce que Mr Castille dit de mes livres et de moi, à moins qu'il ne m'appelle lâche ou voleur, auquel cas j'essayerais de lui casser la tête [19/09/1853] 1870. Lettres à Francisque Michel (1848-1870) - Journal de Prosper Mérimée (1860-1868)
1882 il n'a plus que le droit de se faire casser la tête, en dressant un cheval que personne autre (sic) ne veut monter. 1882. Nos farces à Saumur
1757 À cette effrayante nouvelle, nous sautons du lit, et ayant regardé par la fenêtre, et vu ce que le guide nous avait dit, je voulus casser la tête au pauvre guide, croyant qu'il nous avait trahis et menés à la gueule du loup. 1757. Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil
1757 le commandant, le pistolet à la main, l'ayant menacé de lui casser la tête s'il ne faisait pas exécuter ses ordres sur-le-champ, ce pauvre comite obéit et fit faire «avant tout» 1757. Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil
1757 Le sergent, à la tête de son détachement, eut bientôt enfoncé cette porte, mais le capitaine qui l'attendait là, le pistolet à la main, lui cassa la tête et le renversa roide mort. 1757. Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil
1757 le pistolet à la main, lui disant qu'il lui casserait la tête s'il faisait la moindre résistance. 1757. Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil
1842 Nos professeurs appartiennent à l'armée […] et ne se soucient guère de s'aller faire casser la tête, après avoir consacré tant de veilles à la meubler. 1842. Les écoles militaires - École de Metz, dans Les Français peints par eux-mêmes
1835 si tu fais mine de refuser, […] je te casse la tête d'un coup de pied de cochon ; ce qui te préservera de la goutte et de la placarde. 1835. Confessions de Jacques-Antoine Delcroix, dit Roquairol, lieutenant du capitaine Mandrin
1918 Sous terre, ils marchaient pliés en deux et le front incliné vers le sol, pour ne pas se casser la tête contre les traverses 1918. Les commentaires de Ferdinand (ancien rat de tranchées), dans Mémoires d'un rat
1917 Une balle boche, cette fois, vous a fendu la joue ; la prochaine fois, une autre vous cassera la tête… 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse)
1844 Votre Romeuf est entêté comme un mulet d'Andalousie ; quand il a quelque chose dans sa cervelle, il n'y a pas moyen de le lui ôter. Il veut qu'on la lui casse, la tête !... Eh bien ! on la lui cassera [doit être fusillé]. 1844. Le vétéran du camp de la lune. Scènes de la vie militaire

<23 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).