expédier

registre ancien : 2 registre moderne : 3 fréquence : 31

expédier

Faire vite, faire rapidement ; consommer rapidement ; consommer (manger, boire)

Synonyme : faire, finir, terminer

1808 Bientôt ma verve s'allume ; / Bacchus me rend troubadour, / Et du verre et de la plume / Je m'escrime tour-à-tour : / Par une double merveille / J'expédie à l'unisson, / La moitié de ma bouteille, / La moitié de ma Chanson 1808. Ma chanson ou l'inspiration bachique, dans L'épicurien français, ou les dîners du caveau moderne, 3e année 1989 Pressé, on expédie 1989. La vacation 1969 J'expédie la vaisselle en cinq sec 1969. Au décarpillage 1757 Le Parlement expédia bientôt leur procès, et dans moins de huit jours leur sentence leur fut lue, portant condamnation aux galères à perpétuité. 1757. Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil 1947 les croquemorts, pressés, ne nous ont pas attendus : ils ont expédié « la viande froide » – comme ils disent dans leur argot – et se sont esquivés 1947. Mon journal dans la drôle de paix 1915 J'ai veillé à peu près toute la nuit pour expédier quatre ou cinq corvées. 1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915 1978 Alors, une bonne pipe ou une bonne caresse bien appliquée, ça expédie le type en un quart d'heure 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1735 Dans le tems que j'expédiois mon ordinaire, sans craindre de passer les bornes de la tempérance 1735. Histoire de Gil Blas de Santillane <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 118