poulaga

date : 1949 registre ancien : 9 registre moderne : 8 fréquence : 23

poulaga

n.m.

Policier, inspecteur en civil, police ; > policier (adj.)

Synonyme : policier

Morphologie : -aga

Famille : poulet [volaille] (police)

Usage : police

1955 il ne courrait aucun risque du côté poulaga. Ma piaule était franche. 1955. Mollo sur la joncaille
1985 Drôle d'idée quand même d'avoir mis la poulaga là-dedans 1985. Un flic de l'intérieur
1969 Je pense que l'un est un poulet bidon, mais l'autre est sûrement un vrai poulaga. Il tenait trop bien son rôle 1969. Les flics
1969 Un jeune poulaga revient cinq minutes après 1969. Au décarpillage
1976 Quand Raf, enchaîné à Fanfan, monta dans le break poulaga, il respira. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<5 citation(s)>

Poulaga, subst. masc., (dans l'article POULET, subst. masc.) REM. 1. Poulaga, subst. masc., arg. Policier. Synon. poulet (supra B 2). Ils devaient monter sur un appel au secours, les poulagas (SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953 p. 154). En appos. La maison Poulaga. La police. Synon. poule1 (v. ce mot II C)

De poulet, et suff. argotique (GR) / Déformation avec suffixe -laga (Monod, 1968. Les barjots)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).