nager

registre moderne : 5 fréquence : 17

nager

v. intr.

Ne pas comprendre, ne pas savoir, ne pas trouver de solution, être démuni, chercher mais ne pas trouver, être déconcerté, être ennuyé ; ne pas maîtriser une situation, ne rien pouvoir faire

1952 Là je le déconcerte. […] J'ai touché juste. Je le laisse même bien nager 1952. Une fille du tonnerre 1956 Depuis que je nageais dans ce micmac, j'avais négligé pas mal de choses 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1955 On offre dix briques pour un tuyau sur le casse de la bijouterie. Pffff, ça veut dire qu'il nage 1955. Du rififi chez les hommes 1970 J'espère que Noril va pouvoir nous expliquer le coup. Je nage complètement ! 1970. Échelon de destruction 1953 nous nageons lamentablement. Je n'ai aucune piste à vous donner. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1953 Les armes passent, on ne sait rien et les flics nagent. C'est ça ? 1953. ...et ça continue ! 1976 À force d'entendre les journalistes répéter que la police nage, ils se décideront à refaire surface. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <7 citation(s)>

− [Sans compl. prép.] Fam. Être embarrassé; se sentir dépassé, débordé; ne savoir que faire. Synon. patauger.Le nouveau comptable nage complètement (Davau-Cohen1972): 7. Une supposition qu'avant d'aller rendre compte à l'inspecteur-chef, je prépare ma conversation mot à mot, demandes et réponses, il y aura un moment où ça ne collera plus, je nagerai. Bernanos,Mauv. rêve,1948, p.983. (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 886