dinguer

date : 1833 fréquence : 12

dinguer & faire dinguer ; aller dinguer ; envoyer dinguer

Tomber, sonner (en tombant par terre) ; jeter, renvoyer ; faire tomber ; être projeté à terre

Synonyme : chute, chuter, tomber, tombé, faire tomber

1957 Une fois de plus j'ai la calebasse qui va dinguer contre l'arbre, ça me reserre la corde autour de la gargane et manque de me couper le sifflet. 1957?. Dix ans de frigo 1947 c'est bien ta pomme qui fait dinguer les chocottes ? 1947. Dudule chez le dentiste - Scène comique racontée en argot par Léon Stolle, dans L'argot tel qu'on le parle, agrémenté de récits amusants racontés en français et en argot 1967 La Pente reçut le boulet bien tassé en pleine tronche […] Il s'en alla dinguer comme un sac de chiffons. 1967. Raymond la Pente 2007 je manifeste perfidement ma présence auprès du champion en huant chacune de ses prises de balle. Mon esbrouffe le rend fébrile et, lors d'un exercice de tirs au but, il envoie dinguer le cuir d'un bon mètre au-dessus de la transversale. 2007. La gigue des cailleras <4 citation(s)>

Dinguer : aller frapper le pied du mur en parlant d'une toupie qui a subi un choc, du vosgien dinguer : rebondir avec un bruit sonore (Lorraine : dinguer : tinter ; Yonne : sonner une cloche et sauter en courant) (SAINXIX) / D'un rad. onomat. din-, ding-, exprimant le balancement (des cloches, etc.) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 780