tatane

date : 1916 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 27

tatane

& tatanes (pl.) ; tatannes (pl.) ; tartane ; □ coup de tatane

n.f.

Chaussure, souliers, (pantoufles) ; pied? ; □ coup de pied

Synonyme : chaussure, soulier

14370.jpg: 414x500, 38k (05 janvier 2014 à 16h56)

1955 Elle est grande, plus grande que moi d'une tronche et avec des talons comac à ses tatanes. 1955. Mollo sur la joncaille 1965 je lui ai balancé la tringle dans la gueule pour l'étouffer et j'ai crouni d'un coup de tatane dans les burnes. 1965. Le Tigre aime la chair fraîche 1952 Dresser sa marmite à coups de tatanes, c'est la méthode éprouvée 1952. Une fille du tonnerre 1937 Pour réfléchir, il s'arrêtait, derrière ses binocles, il oscillait en avant… tout doucement sur ses tatanes… des vrais bateaux… comme le pendule 1937. Bagatelles pour un massacre 1952 il ne serait pas content, en se réveillant. Tel que je le connaissais, il allait tout casser là-dedans, et frotter un peu les fesses de Mlle Jacqueline à coups de tatanes 1952. Rencontre dans la nuit 1955 la belle tatane sur mesure à 20000 balles la paire 1955. Du rififi chez les hommes 1936 J'ai vu un tringlot qui avait tant bu, et qui avait encore tant de vin à sa disposition, que, ne pouvant plus boire, il prenait un bain de pieds de vin doux, chacune de ses tatanes dans un seau de toile. Seulement, il avait oublié d'enlever ses houzauds. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 2007 Je n'ai pas l'occasion d'esquisser le moindre mouvement […] que j'écope d'un coup de tatane dans les joyeuses. 2007. La gigue des cailleras <8 citation(s)>

Le plus souvent au plur., pop. Chaussure. Synon. arg., pop. godasse, grolle2, pompe2.Il allait chercher la laine pour se la passer sur ses tatanes (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 437). Il soupirait en regardant l'extrémité de ses tatanes (Queneau, Zazie, 1959, p. 140). − P. méton., loc., pop. À toutes tatanes. Synon. de à toutes jambes, à toutes pompes (arg., pop.).Il a fallu qu'on se carre en trombe... et par derrière... à toutes tatanes! (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 530). Prononc.: [tatan]. Étymol. et Hist. 1916 « chaussure » (ds Esn.). Var. de titine « bottine » (1840, ibid.), ou abrègement de tartine « chaussure » (1829). Voir Esn. et Cellard-Rey. Fréq. abs. littér.: 16. (tlfi:tatane) /

Navire (AYN) / Var. de titine « bottine » (GR) / « Tatane, que je n'arrive à trouver en vie nulle part, a été communiqué à M. Dauzat, qui se demande : 'Tatane (pied) est-il d'origine civile ou militaire ?' et propose que le sens Pied soit un abus du sens Soulier et la forme tatane une altération de tartane, sorte de Bateau. Je crains que tartine mal lu soit la source suffisante de cette donnée trouble.» (Esn1918) / civil ou militaire, difficile à dire, mais s'il existait à Paris avant la guerre il y était peu répandu. À Ménilmontant ce sont les soldats venus du front au début de 1916 qui ont apporté ce mot. On peut le soupçonner d'être une altération de tartane (bateau désigne depuis longtemps une grande chaussure et un grand pied) : si c'est le cas il vient de la Provence, pays des tartanes. Mais il reste un doute car on signale en Yonne un cordonnier qui se surnomme depuis longtemps le tartane (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 287