s'allonger

registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 26

s'allonger

& s'allonger comme une carpette

v. intr.

Avouer, passer aux aveux, dénoncer, parler, trahir un secret, dénoncer ses complices, céder, ne pas résister

Synonyme : avouer, parler, faire des révélations, dénoncer, trahir

Usage : voyou, délinquant, police

1960 Jamais, et personne peut venir prétendre contre, il a filé le plus mince rencart aux lardus, mais ce coup, si on veut le mouiller, comme une carpette qu'il va s'allonger 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
1952 Faut que tu t'allonges, mon petit vieux et que tu me dises qui t'envoie, en réalité, au lieu de me sortir du baratin sur Montparnasse 1952. Rencontre dans la nuit
1955 si tu t'étais allongé aux poulets y a cinq ans 1955. Du rififi chez les hommes
1955 Tu comprends pas que ton pauvre César s'est allongé 1955. Du rififi chez les hommes
1990 J'ai appris par la suite qu'il m'avait caché des choses dans sa première audition. Il avait oublié de s'allonger sur quelques braquages de plus et il ne m'avait pas raconté qu'il avait agressé une vieille chez elle, pour moins de deux mille balles 1990. L'étage des morts
1984 Ils ne pourraient rien prouver, à moins que Ségura se soit déjà allongé, et encore 1984. Boulevard des allongés
1949 S'il s'allongeait sur le turbin, à lui et à Frisepoulet, j'étais fait comme un rat 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
1987 Tu n'es pas un voyou, ça se renifle tout de suite, donc tu n'as pas à respecter leurs règles. Allonge-toi et tout va très vite s'arranger pour toi. 1987. Voyage à l'intérieur des prisons - Témoignage

<8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).