claqué

registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 23

claqué

& être claqué

Fatigué ; mort, décédé, être mort

Synonyme : fatigué, fatigue, mort, être mort

Famille : claquer (mourir)

1955 Il en est claqué des milliers, là-bas. Quelle déception, de le voir entier, hein ? 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement)
1955 amène-moi à ma piaule, je suis claqué 1955. Du rififi chez les hommes
1915 (vers) Alle était tout' blanche / Mêm' qu'en l'ensev'lissant, / Les croqu'-morts disaient qu'la pauv' gosse / Etait claqué' l'jour de sa noce 1915 (vers). Rose Blanche, dans Dans la rue - troisième volume - chansons et monologue
1950 Mon Dieu, ce que cela peut être lourd à traîner après soi ce boulet de plomb de détresse ! Où ai-je trouvé les forces nécessaires ? Je suis claqué. 1950. Monsieur Paul
1921 Le type du 106 n'ira pas à ce soir. Il ne braille presque plus : on le retrouvera claqué en revenant de la popote. 1921. La boue
1971 Toi, ma vieille, t'es claquée, couche-toi, demain ça ira mieux. 1971. Histoire de Michèle
1914-1919 Que je veux le soigner, le lendemain matin… il est claqué, mes brancardiers ayant eu… la gentillesse de lui offrir du chocolat !! 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
1958 Même la fille avait jugé prudent de se taire. Elle devait être coincée entre le chargement de vitesse et le frein, rétrécie de moitié. Et l'autre ? Sûrement claquée. C'est l'inconvénient de voyager dans la cabine. 1958. Rage blanche

<8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).