tirer les oreilles à Jules

registre ancien : 7 fréquence : 8

tirer les oreilles à Jules

& tirer l'oreille à Jules ; pincer les oreilles à Jules

locution

Porter la tinette pour la vider, transporter le baquet qui sert de tinettte, enlever « Jules » ALL : das Nachtgeschirr wegtragen u. leeren

Usage : scatologie (pipi, caca)

xxxx Tous les jours sans exception / Même au temps des canicules / Les bleus avec dévotion / Vont tirer l'oreille à Jules xxxx. V'là les bleus qui passent, dans Répertoire de romances - chansons et chansonnettes appartenant à Louis Marguerite (mss) 1890 On le blague bien, ce pauvre Jules, mais comme, au bout du compte, il est indispensable, on ne lui en veut pas trop de faire sentir autocratiquement sa présence ; et c'est tout au plus si on lui tire un peu brutalement les oreilles, le matin 1890. Biribi 1898 je dis cinquante, vu que c'était équilatéralement un petit verre pour chaque oreille que je pincerais à Jules. 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série) <3 citation(s)>

Jules : tonneau percé dun bout, posé sur l'autre, et portant deux crochets de fer sur les côtés (MERL1886-1888) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 473