écorner

registre moderne : 9 fréquence : 10

écorner v.tr.

Forcer, faire effraction, fracturer ; prendre indûment IT : forzare, rompere

Synonyme : casser, enfoncer, détruire, abîmer

1867 En effet, les volets s'ouvrent, deux ombres apparaissent derrière la fenêtre, un petit grincement se fait entendre : c'était une vitre qu'on écornait à l'aide d'un diamant ; puis, avec un linge enduit de poix, l'on enlevait le carreau sans fracas, et une main s'introduisant faisait jouer l'espagnolette. 1867. Les Malfaiteurs 1828 J'aimerais mieux faire suer le chêne sur le grand trimard, que d'écorner les boucards 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1846 Quand tu as quitté la France, il y a dix ans, écornant de près d'un million la fortune de ta nièce, la pauvre petite est restée d'abord toute désolée de son isolement 1846. Les chauffeurs du Nord 1828 Nos gens sont disposés à travailler ce soir : il s'agit d'écorner deux ou trois boucards 1828. Mémoires d'un forçat ou Vidocq dévoilé (tome premier) <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 181