squatteur

date : 1948 registre moderne : 4 fréquence : 8

squatteur

& squatter

n.

Qui occupe un immeuble par le fait, illégalement ; par ext. profiteur, pique-assiettes

1979 Saisi de fureur, j'ai délogé de moi les mouches squatters. 1979. Le désert de l'Iguane
1993 Les locataires avaient tous disparu, les fenêtres étaient emmurées de parpaings, la concierge restait, seule, pour interdire l'accès aux éventuels squatters qui sévissaient déjà avec abondance dans l'établissement 1993. Le gendarme des barrières
1976 ce pus qui, comme un squatter, s'était logé sans en demander l'autorisation. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<3 citation(s)>

Anglicisme (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).