bobonne

registre moderne : 7 fréquence : 15

bobonne

& à bobonne

n.f.

Femme, épouse, femme (au foyer), caricaturale ; à sa femme ; terme plus ou moins affectueux (de homme à femme, souvent de type bourgeoise au foyer plus très jeune) ; mot enfantin pour désigner la bonne

Synonyme : épouse, femme légitime

Usage : famille

1830 Je te disois bien, bobonne, que nous aurions de l'orage 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment, Ex-Chef de Brigade du Cabinet particulier du préfet, auteur de La police dévoilée (vol.2) 1959 on va retrouver bobonne, les mots croisés et la radio 1959. Archimède le clochard 1969 bobonne l'aura sans doute dissuadé sur l'oreiller 1969. Au décarpillage 1927 M. Armand consulta sa femme. –Qu'en penses-tu, bobonne ? 1927. Maisons de société - Choses vues 1978 je n'exclus pas que je serai bobonne à la maison à laver les slips et faire la cuisine. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 2004 Le courrier et la lecture occupaient les longues soirées. C'était à nouveau le règne de la « bafouille ». Les fiancés écrivaient aux fiancées, les époux aux « bobonnes »… tous les jours 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 2007 Travail, Famille, Patrie ! Tiens, les revoilà, ces trois-là ! Le Francisco a retenu ses classiques. Il connaît le bon goût de la sueur, il étale sa fierté d'être tricolore jusqu'au slip et a fait trois loupiots à bobonne. 2007. La gigue des cailleras 2011 Elle couche tout le temps, avec plein de mecs. […] des mecs qui réparent les ascenseurs aux bons pères de famille qui s'offrent un petit cinq à sept quand bobonne n'est pas encore rentrée du boulot ou déjà repartie faire les courses. 2011. La nuit du vigile <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 422