filer un mauvais coton

date : 1841 registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 13

filer un mauvais coton & filer un coton suspect locution

■ Être dans une mauvaise situation, avoir une mauvaise réputation ; ne pas faire bien ; se préparer des ennuis, se dit à qqun dont l'avenir est compromis ; ■ être malade ALL : in einer schlimmen Lage sein, sehr krank sein, in schlechtem Rufe stehen

Synonyme : malade

1935 Si Voulaz nous en croyait, il reprendrait sa femme, dont les gages ne valent pas que Guiguitte dépérisse. Oui, Guiguitte file un mauvais coton, malgré l'huile de foie de morue, les oranges et le glycérophosphate. Elle ne rit plus, elle ne chante plus, elle ne joue plus. 1935. Viande à brûler 1952 Il est vrai que je commençais à filer un coton suspect 1952. Mon taxi et moi 1890 Vous, vous m'avez l'air de filer un mauvais coton 1890. Biribi 1953 Mais vous, Chalumot, filez un mauvais coton. Il faut vous avoir à l'oeil et vous serrer fortement la vis 1953. Allons z'enfants <4 citation(s)>

− Loc. fig., fam. Filer un mauvais coton. Avoir ou donner des inquiétudes. − Vous filez un mauvais coton, reprit la sage-femme après un long silence (Bernanos, M. Ouine,1943, p. 1537). d) 1846 fig. filer un mauvais coton (Monnier, Scènes pop., II, 27 ds Quem. Fichier) (tlfi:coton) /

  • coton (filer un mauvais -) loc. verb. non conv. SANTÉ "fig. : être malade, dans une situation critique" - FEW (19, 101a), 1863 ; GLLF, cit. Daudet ; DEL, DFNC, BEI, 19e ; L, ø d. Corr. TLF, GR (1846, même texte)
    • 1841 - «JOLIVET [...] Voilà six mois que ma femme file ce que nous appelons un mauvais coton.» H. Monnier, Scènes de la ville et de la campagne, II, 91 (Dumont) - P.E. (bhvf:coton) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 687