croissant

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 16

croissant & croisant n.m.

1862 Rebouise bien ce niert, ses maltaises et son pèze sont en salade dans la valade de son croissant 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 1840 En un clin d'oeil tout fut nétoyé (enlevé) ; et fargués (chargés) du fac (l'argenterie), des baluchons (ballots), contenant chamardes (chapeaux), croisans (gilets), pelures (redingottes) 1840. (récit de voleur), dans Un an de prison, ou Souvenirs de Sainte-Pélagie 1821 Mon Croisant est trop court, on voit ma limace. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1821 quatre à cinq gouttes de Resinet sur mon croissant, m'ont fait tomber. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest <4 citation(s)>

Ainsi nommé de ce que ce vêtement se croise d'ordinaire sur la poitrine (Peschier 1852) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 710