déquiller

registre ancien : 8 registre moderne : 9 fréquence : 11

déquiller

& se faire déquiller ; déquiller son mec

Tuer, tuer la personne visée ; estropier ; tirer et toucher ALL : zum Krüppel machen

Synonyme : tuer, assassiner

1957 Aussi Maxie s'est tiré pour déquiller Ralph Miller ? 1957?. Dix ans de frigo
1927 Attends un peu […] que je choisisse la hausse convenable et que j'ajuste ma ligne de mire et tu me diras des nouvelles de mon talent à déquiller les têtes à massacre 1927. China-Town, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1956 Vous en déquillez bien quelques-uns de temps en temps, tout de même. Les règlements de compte, ce n'est pas uniquement une invention de journalistes 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
1957 Ce n'était pas elle qui avait déquillé le manoeuvre à complexes, ne serait-ce qu'à cause de ce couteau venu parachever le boulot du casse-tête 1957. Les eaux troubles de Javel
1918 Et vous savez, notre colon, c'est un brave, un vrai poilu. Toujours en avant avec ses bonhommes, où il y a le plus de danger, fusil au poing, tirant les Boches comme des lapins et déquillant son mec presque à chaque coup 1918. La belle défense du château de Grivesnes
1918 Pour ma part, je suis presque sûr d'en avoir déquillé trois 1918. La belle défense du château de Grivesnes
1832 Va me chercher encore de quoi charger cette pièce de canon, me dit mon pays, je vais m'amuser à déquiller quelques Anglais, avant d'amener pavillon 1832. Le négrier - Aventures de mer
1979 Déquillez-le vite fait sinon ça va saigner ! 1979. Fait comme un rat !
1949 Ç'avait été un bon copain, Jerry, un mec que j'aimais bien. Je l'avais déquillé sans haine 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain

<9 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).