se dégrouiller

date : 1900 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 18

se dégrouiller

& dégrouiller ; dégrouille ! ; dégrouille-toi !

Se dépêcher, se presser, se hâter, dépêche-toi ! ALL : sich beeilen / ANG : to do quickly, to put pep into one's actions, to hustle, hurry ! hustle !

Synonyme : presser (se), se dépêcher

1905 Et toi, Coquelicot, dégrouille !… 1905. Le Tigre & Coqueliquot 1928 C'est toujours que les biffins du matin y ont laissé de la « mitraille », du fil de laiton, des boîtes de conserves, mille petits fourbis qu'on ne voit pas quand on est forcé de se dégrouiller. 1928. La racaille 1911 Il me l'a coulée, tout à l'heure, la bonne nouvelle, Anatole !… Paraît qu'on se dégrouille pour supprimer la peine de mort… 1911. Le journal à Nénesse 1911 Il en fut quitte pour s'appuyer une indigestion de pas de gymnastique, histoire de lui apprendre à se dégrouiller un peu 1911. Le retour de Manounou, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <4 citation(s)>

De dé-, et (se) grouiller (GR) / se débrouiller contaminé par grouiller (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 769