se magner

date : 1907 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 45

se magner

& se manier ; se magner le (fignon, figue, fignard, fignoto, fignoton) ; magner ; faire se magner ; magne ; magne-toi ; manie-toi

Se dépêcher, se hâter, se presser, s'activer, se remuer ; faire s'activer ; dépêche-toi ALL : beeile dich !

Synonyme : presser (se), se dépêcher

Famille : magner [le cul] (se)

1963 Si vous le pouvez, magnez-vous de vous faire la paire. Les perdreaux arrivent ici 1963. Satan est là 1957 Au poil, qu'il dit. Dac, mais manie toi maintenant, je tiens pas à ce que ça traîne 1957?. Dix ans de frigo 1955 Lola, une gisquette de vingt-cinq carats. Elle est belle fille, mais un peu tordue et quand j'n'suis pas là, sur les lieux de pêche pour la faire se magner, c'est un vrai désastre ! 1955. Pas de pitié pour les caves 1942 L'injonction que l'on entend le plus fréquemment en prison est : 'Magne-toi', qu'elle soit proférée par les gardiens ou les détenus. D'un début de peine à une fin de captivité, elle retentit à toute occasion 1942. L'ombre du grand mur 1929 Allons, magne-toi un peu ! 1929. Je suis un geux 1915 Magnons-nous… c'est pas le moment d'admirer le paysage. 1915. Les poilus de la 9e 1922 Magnez-vous un peu, on vous attend en bas. 1922. Au Lion Tranquille 1953 Il est onze heures. J'attends de la visite. Lève-toi. […] –De la visite ?… Qui ça ?… Ton Jules ? –Si tu veux… Magne. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? <8 citation(s)>

Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 424