déballer

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 8 registre moderne : 7 fréquence : 37

déballer & tout déballer ; déballer tout ce qu'on sait ; déballer sa marchandise ; déballer la marchandise ; déballer sa salade ; déballer ce qu'on a dans les tripes déballe ! v.tr.

Avouer, tout dire de qui était caché, secret ou retenu, raconter ce qu'on sait, dénoncer, parler ; injonction à parler, à dire qqchose

Synonyme : avouer, parler, faire des révélations, parler, dire, dénoncer, trahir

1867 Ah ! je sais bien que mon compte est réglé […] –Moi aussi, mon affaire est sûre, encore plus sûre que la tienne, car j'au tout déballé (J'ai tout dit), mais on ne me tronchera pas deux fois (On ne me guillotinera pas deux fois). 1867. Les Malfaiteurs 1957 –Gi, qu'il dit, ça c'est de l'oseille. –I' y en a encore une bonne pincée pour toi si tu joues régul, j'ajoute. –O.K., il dit. Déballe. Qu'est-ce que tu veux ? 1957?. Dix ans de frigo 1956 Je suis un vrai disque, moi. Et je tourne pour le plaisir. Je sens que je suis remonté et je vais tout vous déballer 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1954 Au matin, il a vidé son sac, il a tout déballé 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1966 Je m'attendais à ce qu'il me déballât son histoire à lui. Parce que lui aussi avait une histoire d'amour malheureux. Je le sentais. J'en étais sûr ! 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1929 je ne t'ai rien demandé jusqu'ici. J'attendais. Mais je pensais bien que tu me 'déballerais' tout d'un moment à l'autre 1929. Je suis un geux 1954 Allez ! Déballez... Je n'ai pas que ça à foutre d'écouter vos salades. 1954. Le jaguar ne pardonne pas ! (Pitiless) 1974 L'un d'eux, effrayé, finit par tout déballer. Les vols qualifiés que nous avons commis ensemble viennent alourdir mon dossier. 1974. Ancien détenu cherche emploi 1983 –Si tu veux trisser, j'ai un plan ! –Déballe ! –Je sais où trouver une barge pour s'éjecter d'ce merdier ! 1983. Le zonard des étoiles 1990 je demandai à Bill s'il était capable de tenir un secret. Je lui déballai tout, comme malgré moi, contrairement à ce que je m'étais juré 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie 1949 Alors je lui déballai tout le roman 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain 2001 Arrêté, Ben Tchicou junior avait déballé tout ce qu'il savait, dont l'adresse de Ben M'Hidi. 2001. Services spéciaux. Algérie, 1955-1957 1953 C'est elle qui est dans le vrai, dans le fond. Pourquoi tourner autour du pot pendant cent sept ans ? Autant lui déballer ma marchandise tout de suite. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1953 Je cours voir ce que les flics ont fait de Francisco, reprend-il, préoccupé. Va bien falloir qu'il déballe tout ce qu'il a dans les tripes, ce marchand de piments à la noix 1953. ...et ça continue ! <14 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 976