fourgonner

date : 1690 fréquence : 13

fourgonner

Fourrager ; travailler ; fouiller en bouleversant, farfouiller, disposer ; manipuler brutalement

1955 elle n'était pas de cette catégorie qui passe sa vie derrière un rideau à épier tout un chacun ; elle fourgonnait dans sa cuisine 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement) 1993 Il y avait une buée tenace, des vapeurs de savon, et de solides « blanquettes » aux manches relevées jusqu'aux épaules, aux bras épais et rouges, et qui fourgonnaient de lourds étirements de linge ruisselants 1993. Le gendarme des barrières 1929 Près de lui, un clochard patenté fourgonne avec son couteau dans le mécanisme d'un vieux phono, son gagne-pain 1929. Je suis un geux 1890 Ce qu'il fourgonne dans les jupes de celui qui fait la femme de chambre 1890. Biribi 1968 assistait à notre entretien pendant que Carmen, sa femme, la soeur de Marinette, fourgonnait dans la cuisine. 1968. Histoires de... boxe <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 614