emballé

registre moderne : 3 fréquence : 26

emballé

& être emballé ; emballé sur ; ≠ pas emballé

Séduit, conquis, content, satisfait, enthousiaste, enthousiasmé ; > qqun d'emballé, qui s'emporte ; ≠ pas enthousiaste, pas désireux de

Synonyme : enthousiaste

1899 Mais, le public emballé sur Gabrielle Bompard d'une façon extraordinaire (on n'a jamais su pourquoi), se passionna pour les contradictions, les vérifications, les récits dramatiques de l'héroïne du drame 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - L'Amour criminel 1945 Il n'avait pas l'air emballé 1945. Nestor Burma contre C.Q.F.D. 1972 Il avait surtout été emballé par les slot-machines 1972. Cambrioles - Les bouleversants mémoires de l'Arsène Lupin de l'après-guerre 1904 ça vous a impressionné tout ce qu'a vociféré ce cabot de Morty. Vous êtes commes les jurés, vous : emballé et roulé 1904. Les robes noires 1932 Tu n'étais pas si emballé il y a seulement quelques années 1932. Zola 1925 Et comme mon fils est aussi un emballé, il n'a pas tardé à se lier avec ce camarade en soutane 1925. Mon curé chez les pauvres 1953 Vous avez fait du beau travail ! Comment s'est comporté Denieux ? –Il m'a suivi partout, comme un caniche ! Quant au reste… –Tu n'as pas l'air emballé ! 1953. Prosper en croque 1953 Drôlement coton à freiner cet emballé 1953. ...et ça continue ! <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 328