coup de Trafalgar

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1877 registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 12

coup de Trafalgar & Trafalgar locution

Situation grave, événement changeant une situation, gros problème, sale coup ; dur combat ALL : bedeutungsvolles Ereignis, des Veränderungen bedingt

Synonyme : problème, difficulté, ennui, embarras, perdre, défaite Usage : marin, marine, navigation

13538.jpg: 800x513, 44k (22 août 2013 à 21h46)

1925 Après le coup de Trafalgar, vous aviez belle de vous faire la paire ! 1925. La bonne vie 1927 Au fait, c'est complètement idiot, ce que je fais là. Ça ne rime à rien. S'il y avait un coup de Trafalgar quelconque, je ne pourrais rien éviter 1927. China-Town, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1955 Un type qui roupille à son poste, la nuit d'un coup de Trafalgar, faut pas qu'il s'attende à une augmentation 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement) 1956 Moi, je m'imaginais que vous goupilliez un Trafalgar contre Gil Andréa 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1918 Le poilu sait rarement à l'avance quand il va attaquer ; mais il sait reconnaître à certains signes le moment où se prépare un coup de tabac, alors, avec un sérieux, mêlé d'insouciance gouailleuse, il lance : –Gare au coup de Trafalgar ! 1918. L'argot des poilus 1918 Les cinq loustics m'écoutaient, bouche bée, reniflant un coup de Trafalgar. C'est tombé raide, comme une marmite : « Pas de porc pour vous. Je vous en prive… […] » 1918. Au seuil des guitounes 1915 je sais que vous êtes des poilus, des vrais, et que l'on est sûr de vous trouver le jour où il y aura un coup de Trafalgar… 1915. Les poilus de la 9e 1970 Les possibilités d'intervention étaient multiples, c'est bien ce qu'il avait pensé dès le début. Un jeu de pile ou face pour son collègue. Comment éviter un coup de Trafalgar ? 1970. Échelon de destruction <8 citation(s)>

TRAFALGAR, subst. masc. Coup de Trafalgar ou, p. ell., trafalgar A. Familier 1. Défaite désastreuse. Le gouvernement essuya un véritable Trafalgar électoral (Petit Parisien, 12 juin 1877, no 239, p. 1, col. 2). Attendez, dit-il en montrant son adversaire [au cours d'une partie de cartes], je lui prépare un coup de Trafalgar (PROUST, Sodome, 1922, p. 974). 2. Accident imprévu aux conséquences fâcheuses. Nous on a prévu le trafalgar, on s'est garni à temps le portefeuille (ARNOUX, Paris, 1939, p. 44). B. Pop. Bagarre, réaction violente. Tu vas voir ce coup de Trafalgar, quand on lui apprendra ce truc-là (BRUANT 1901, p. 9). Et le caissier donc!... S'il lui manquait seulement une pièce de cinq sous, quel tonnerre de Dieu, quel trafalgar! (ARNOUX, Solde, 1958, p. 229). Prononc. et Orth.: []. Plur. des trafalgars. Étymol. et Hist. 1877 trafalgar (Petit Parisien, loc. cit.); 1889 (Le Père Peinard, 17 mars, no 4, p. 1: je vais dire mon sentiment sur le coup de trafalgar de 71 [18mars 1871, début de la Commune]). De Trafalgar, nom d'un cap du sud-ouest de l'Espagne, près duquel les flottes française et espagnole subirent une grave défaite devant les Anglais le 21 octobre 1805. (TLFi) /

Trafalgar, de coup de Trafalgar ; par allus. à la défaite de la flotte française devant Nelson le 21 octobre 1805 (GR1&2) / De Trafalgar, nom d'un cap du sud-ouest de l'Espagne, près duquel les flottes française et espagnole subirent une grave défaite devant les Anglais le 21 octobre 1805 (TLFi) / Origine marine : la bataille de Trafalgar est restée dans leur langage comme synonyme de bataille acharnée (Dech1918) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 250