être chauffé

registre ancien : 8 fréquence : 4

être chauffé

part.p.

Être pris en défaut, être fait prisonnier ; être puni, être pris ALL : bei der Tat ertappt werden, gefangen genommer werden

1915 –Hein, fait l'un, t'es chauffé, sale Boche… V'là c'que c'est que d'se saouler et d'plus r'trouver son chemin. 1915. Les poilus de la 9e 1888 Et, sur le ton de la confidence : –Vous êtes chauffés, vous savez ! L'adjudant a fait contr'appel, vous n'y coupez pas de vos huit jours ! 1888. Le train de 8 h. 47 1903 Et je te réponds qu'elle ne rouspètera pas. On me connaît, moi. Je suis « chauffée » pour avoir foutu deux coups de couteau à un mec de la Maub. 1903. Les enracinées 1903 Quand je serai dehors, si ça ne va pas mieux que ça, je m'arrangerai pour faire un bon coup, un coup qui me rapporte quelques billets bleus. Si je suis chauffée, au moins je le serai pour quelque chose. 1903. Les enracinées <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 488