bras cassé

registre ancien : 7 registre moderne : 5 fréquence : 14

bras cassé

& bras-cassé ; bras cassés ; avoir les bras cassés

n.m.

Homme paresseux, peu productif, peu capable, peu actif ; personne physiquement peu capable ; qui est à l'abri ; ne pas vouloir travailler, être paresseux ALL : fauler Mensch / ANG : a lazy man

Synonyme : paresseux, improductif

Famille : bras X, pieds Y, côtes Z (paresseux)

2008 Les équipes sont toutes déséquilibrées, Alphonse il a récupéré tous les bras cassés et Lamine, tous ceux qui savent sauter, frapper, courir. 2008. Kiffer sa race 2013 Pour m'impressionner, il revient donc avec ces bras cassés de Toulousains. Je n'ai pas le choix, le moment n'est pas venu de se déballonner, je le frappe, une grosse baffe bien sonore. 2013. Moi Dodo la Saumure 1918 avec lui, mon vieux, pas d'embusqués, tout le monde marche et tant pis pour les bras cassés ! 1918. La belle défense du château de Grivesnes 2004 Il m'était difficile chaque fois que je m'y rendais de ne pas penser à nos difficultés d'effectifs dans le bled en comparaison avec ces immenses dépotoirs de branleurs et de bras cassés (et ça viendrait se vanter d'avoir fait l'Algérie…) 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne <4 citation(s)>

Argot courant (Gauthiot1916) / Gauthiot y voit un ancien parisianisme et pas une nouveauté comme le dit Sainéan (Dauzat1918) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 535