boni

date : 1612 registre moderne : 4 fréquence : 21

boni

& en boni ; être en boni

n.m.

Bénéfice ; qqchose en plus, extra, bénéfice, reste, profit inattendu, surplus, excédent sur qqchose ; sp. bénéfice réalisé sur les dépenses affectées aux troupes ; vol, corruption ; avoir gagné de l'argent ALL : Gewinn

1935 Je les payais vingt sous, mes bouquins, et je les vendais cent sous. Tu vois le boni. 1935. Viande à brûler
1950 cette fois on va leur coller le système, on l'aura le gros pourcentage, la commission aux oeufs, le boni 1950. Ainsi soit-il
1952 Quand on a touché Paname, c'était mon gniasse qu'avait le matelas dans sa fouille. J'ai compté qu'à la maison. Finalement, j'étais encore en boni. 1952. Émile et son flingue
1890 Ce qui se nomme gratte et rabiau en bas s'appelle en haut boni et pot-de-vin 1890. Biribi
1917 Des capitaines scrupuleux firent observer que l'ordinaire était destiné à l'entretien des hommes et le boni à l'amélioration de l'ordinaire 1917. Mémoires d'un rat
1916 achetaient cinquante pfennigs aux hommes de garde une marchandise qui en valait bien vingt et réalisaient à la revente un mark de bénéfice, se faisant ainsi jusqu'à vingt-cinq francs de boni par jour 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915
1953 Et le boni de l'ordinaire, que je sache, n'a jamais été fait pour engraisser les brebis malsaines ! 1953. Allons z'enfants
1899 Allons, hop ! vidons le guindal, et en avant du pied gauche !… y aura du boni pour tout le monde ! 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou
1928 il a fait devant moi quelque chose comme un cent de pesées de cuivre rouge… Sur chacune, il y avait, au moins, deux cent cinquante grammes d'écart… À vingt ronds le kil, ça lui a fait vingt-cinq balles de boni, rien que sur le poids… 1928. La racaille
1977 il s'est même pas aperçu que deux mille piastres c'était un peu léger dans une caisse de boxon pour un soir de paye, et que plus de dix mille autres en boni me brûlaient la poche. 1977. Faut pas rire avec les barbares

<10 citation(s)>

Génitif du lat. bonus «bon», dans l'expression aliquid boni «quelque chose de bon» (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).