bobinard

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1900 registre moderne : 7 fréquence : 24

bobinard & aller au bobinard n.m.

■ Maison de tolérance, maison de prostitution, bordel ; lieu de débauche ; aller au bordel > ■ lieu en désordre ALL : Bordell

Synonyme : bordel, maison de tolérance Usage : prostitution

1935 les matelots, n'ayant pas choisi une carrière faite de sacrifices, n'ont ni le droit, ni les moyens d'offrir à leur femme un voyage en Tunisie. Ils ont le droit et les moyens d'aller au bobinard. 1935. Mer Noire 1960 Son petit bobinard de cuisine bien en ordre, Antoinette enquille dans sa chambre à coucher 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1954 C'était en 1940, dans un bobinard de Lorraine. Des gars d'une autre compagnie étaient avec moi. Responsable de la « bonne tenue » du détachement, je devais les surveiller comme un pion ses élèves 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1947 Marthe Richard et la fermeture des bobinards 1947. Mon journal dans la drôle de paix <4 citation(s)>

Orig. incert., p.-ê. de Bobino, nom d'un pitre aux plaisanteries grossières, puis nom d'un établissement de spectacles populaires, à Paris, rue de la Gaîté (GR) / « N'est plus guère employé depuis la fermeture des maisons closes. » (Dallayrac) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 329