chevalier d'industrie

date : 1633 registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 34

chevalier d'industrie & Chevalier de l'industrie locution

Escroc, homme de qualité escroc, homme d'affaires (véreux ou peu scrupuleux), industriel aventurier

Synonyme : escroc

1867 La façon dont ce chevalier d'industrie (qui allait faire école) exploitait la confiance du commerce, la crédulité des gogos, mérite d'être rappelée ici. 1867. Les Malfaiteurs 1815 Tous ces escrocs consommés en ruses habiles, prennent le titre de comte, de marquis, de baron, et sur-tout de chevalier. Voilà pourquoi l'on dit de tel homme qui vit sans travail et sans revenus, c'est un chevalier d'industrie. 1815. Le Palais-Royal ou les Filles en bonne fortune 1836 On sait que les chevaliers d'industrie laissent rarement échapper l'occasion d'augmenter leur fortune 1836. Mémoires d'un condamné ou la vie de Collet 1868 Paris recèle une foule de déclassés, de chevaliers d'industrie, qui s'ingénient à vivre du mieux qu'ils peuvent à nos dépens ; pour la plupart, ce sont des types curieux à étudier 1868. Les curiosités de Paris 1735 Je m'ennuyai pourtant d'être avec ces misérables et voulant vivre avec de plus honnêtes gens, je m'associai avec avec des Chevaliers de l'industrie. Ils m'apprirent à faire de bons tours 1735. Histoire de Gil Blas de Santillane 1903 un M. B... qui se disait banquier. Je ne sais en vérité quelle était sa profession car à Paris on voit tant de chevaliers d'industrie qui se font passer pour des hommes du monde. 1903. Les enracinées <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 354