s'arsouiller

date : 1797 fréquence : 6

s'arsouiller

S'encanailler ; mener une vie de débauche, boire festivement, s'enivrer ALL : sich mit Lumpenpack gemein machen

Synonyme : souler (se), s'enivrer, boire de l'alcool

Usage : alcool, ivrognerie, boire

1952 le patron a la tournée facile. C'est maintenant un copain. Il n'est pas rare que, le soir, il baisse le rideau pour venir s'arsouiller avec nous chez des confrères de Plaisance ou des Gobelins 1952. Mon taxi et moi 2012 Le temps que le barman aille servir un troupeau de gamins à peine pubères […] qui s'arsouillaient au Mojito, […] 2012. Des clous dans le coeur <2 citation(s)>

Le mot est d'abord très fort («massacrer, maltraiter») ; étym. douteuse, soit de r(e)souiller (se) «se souiller de nouveau» (Sainéan), soit dér. de harser, herser «frapper, heurter», (Guiraud) soit dér. verb. de arsouille (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 704