rendre tripes et boyaux

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 4 fréquence : 10

rendre tripes et boyaux & dégueuler tripes et boyaux locution

Vomir

Synonyme : vomir

1977 On faisait des pipes avec des glands, on mettait le tabac dedans, on fumait, on rendait tripes et boyaux. Ça fait rien. Quand on est gosse… 1977. Une vie de cheval 1950 elle, avachie dans un fauteuil, elle s'occupait plus que de rendre tripes et boyaux sur le vert tendre de la dadame qui lui tenait la tête entre les cuisses et ventre 1950. Ainsi soit-il 1950 Il est vrai que c'était pas la peine, ce n'est que lorsqu'on dégueule tripes et boyaux, qu'on a besoin de berceuses et de sérénades pour se remonter le moral 1950. Ainsi soit-il 1982 beaucoup de voyageurs, livides, les traits tirés, passent leur temps à suçoter des pastilles de menthe, à défaut de quoi ils rendraient tripes et boyaux. 1982. Le lapin de lune 1998 Un uppercut au plexus le cassa en deux, et lui fit rendre tripes et boyaux. 1998. Il faut tuer René Dousquet ! <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 296