couper le sifflet

registre ancien : 9 registre moderne : 8 fréquence : 7

couper le sifflet

locution

■ Couper la tête, couper la gorge, égorger ; ■ étrangler

Synonyme : égorger, égorgement

1963 Jo lui coupa le sifflet 1963. Satan est là
1957 Une fois de plus j'ai la calebasse qui va dinguer contre l'arbre, ça me reserre la corde autour de la gargane et manque de me couper le sifflet. 1957?. Dix ans de frigo
1917 un nettoyeur de tranchées aux vêtements maculés, s'écria avec une expression féroce, brandissant son couteau : –S'ils veulent chanter, y a encore de quoi leur couper le sifflet 1917. A Mesnil-les-Hurlus - Les Zouaves à l'assaut
1899 viendront nous voir couper le sifflet 1899. Les Mémoires de M. Goron – À travers le crime
1832 s'ils osent, plus que jamais, remuer pieds et pattes, s'ils ont l'air surtout, de demander miséricorde au dehors, nous leur coupons immédiatement le sifflet […] nous pouvions bien, sans façon expédier ce qui reste 1832. Révolution de 1830 : 27, 28 et 29 juillet, dans La Révolution, ou confessions d'une girouette
1861 J'y tiens, vois-tu, sincèrement [à te protéger], à moins pourtant que l'Arabe inhumain ne se permette de m'envoyer une balle qui me coupe le sifflet ! 1861. Le chemin de l'épaulette - Histoire de l'enrôlé volontaire

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).