bichonné

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 3 fréquence : 11

bichonné & être bichonné

Prêt, bien entretenu ; apprêté, propre, nettoyé ; être l'objet de mille attentions, être aimé, cajolé

1982 il ne se faisait pas faute de lorgner les filles souriantes et bichonnées au milieu de la foule 1982. La vapeur 1899 de jolis messieurs bien pommadés, bien bichonnés, le camélia à la boutonnière 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour 1899 dès que l'anglais est bien rasé, bien bichonné 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre xxxx Certes je fus aimé, bichonné par plus d'une belle xxxx. Le père la Victoire, dans Répertoire de romances - chansons et chansonnettes appartenant à Louis Marguerite (mss) 1868 Je reconnus là des gourgandines qui se tiennent à la porte des églises, parées, bichonnées, décrassées pour ce jour-là, et que dans tout autre temps on ne toucherait pas avec des pincettes 1868. Les curiosités de Paris <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 774