dindon

date : 1793 registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 15

dindon n.m.

Dupe, victime

Synonyme : dupe, pigeon, victime

1965 La vérité, c'est qu'Hitler n'ira jamais à Londres, et que tout ça finira en eau de boudin. –Qu'est-ce que t'appelles de l'eau de boudin, toi, le mariolle ? –Churchill donnera nos colonies à Hitler et nous serons les dindons. 1965. La débâcle 1801 mon rival sera le dindon 1801. Canardin, ou les amours du quai de la volaille, comédie du gros genre, en deux actes, en prose 1899 le millionnaire à Bouteille, qu'a monté un coup superbe dont vous devez être le dindon si vous n'y laissez pas votre peau 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre 1955 Il répondait, sans élever le ton, que le plus dindon de cette affaire, c'était bien lui 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra <4 citation(s)>

2. Homme stupide. C'est un vrai, un franc dindon; un grand dindon. Synon. niais. − Spécialement a) Dupe : 2. − Lorsque vous aurez rendu Berthe malade, il faudra appeler le docteur, ça coûtera de l'argent chez le pharmacien, et c'est encore vous qui serez le dindon... Zola, Pot-Bouille,1882, p. 231. 2. 1793, 15 déc. fam. « homme vaniteux et stupide donc facile à berner » la conspiration des dindons (C. Desmoulins, Le Vieux Cordelier, p. 85). (TLFi) /

1793, Desmoulins (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 344