à la douce

fréquence : 7

à la douce

& tout à la douce ; aller à la douce

locution

Tranquillement ; discrètement ; petit à petit, lentement ; en douceur, doucement, gentiment

1958 –Toujours est-il que le monde s'est mis à être malheureux. Ça s'est passé tout à la douce. Au début personne ne se méfiait. C'est d'abord le pain qui a manqué. 1958. Chandeleur l'artiste 1917 Bravo la 8e ! Hein ? mon lieutenant, c'est quelqu'un, leur capitaine ? Tout à la douce, sans faire de bruit, mais sans s'épater. Ah ! Il est là ! 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse) 1918 Tout à la douce, on y a pris ses petites habitudes. 1918. Au seuil des guitounes 1849 Diable de bâtiment !… Va-t-il à la douce ! Je crois qu'il dort comme mon compagnon de voyage. 1849. Le comte de Sainte-Hélène. Drame en cinq actes et sept tableaux 1844 comment va votre santé depuis hier au soir ? –Très-bien, je vous remercie ; et vous ? –À la douce, citoyen premier consul, à la douce ; comme les marchands de cerises. 1844. Le vétéran du camp de la lune. Scènes de la vie militaire 1911 C'est tout à fait bath, vos giries, monsieur l'abbé […] ça ne me dit toujours pas ce que ma pauvre daronne vous a jaspiné […] Alors, il a calé ses fesses sur le plumard à côté de mezigue, et il m'a repris une patte, à la douce, en camaro 1911. Le journal à Nénesse 1911 Redis-le-me-le encore, dis !… Tu vois, je te parle à la douce, en amincheminche ! 1911. Le journal à Nénesse <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 722