n'empêche que

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 24

n'empêche que & n'empêche, X ; n'empêche que X

Tout de même, mais, néanmoins ; toujours est-il, quoi qu'il en soit ; pour exprimer le doute, l'incertitude ; formule d'opposition, de contradiction

2008 N'empêche, trop c'est la classe américaine, l'attitude du prof sur le coup. Même pas il a bronché pour « pédale ». Il est au-dessus de ça 2008. Kiffer sa race 1895 –Y a pas, c'est des rudes hommes, ça, les anarchos ! –N'empêche qu'y se font toujours pincer ! –T'as raison, y sont pas forts. 1895. En plein faubourg 2009 N'empêche, ça donnait vachement à réfléchir. 2009. Le Ciel sur la tête 1918 On en bavait plus souvent qu'à son tour. N'empêche, hein ? c'était le bon temps ! 1918. Au seuil des guitounes 1917 Tu le vois, je n'ai guère le temps de m'embêter… N'empêche… je pense souvent à toi… 1917. Chignole (la guerre aérienne) 1915 le poste […] n'est pourtant pas de tout repos puisque mon prédécesseur est parti blessé. N'empêche. 1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915 1997 mais n'empêche, je savais maintenant 1997. L'aveu différé 1997 N'empêche, ils exagéraient, les Lohénec, de garder les capotes anglaises dans la cuisine, sur cette même étagère où, dans l'ancienne boîte de café usurpée, elles voisinaient avec toutes ces autres boîtes familières 1997. L'aveu différé <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 711