turlupiner

date : 1790 registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 19

turlupiner

& se turlupiner

v.tr.

Tourmenter, se tourmenter, ennuyer, tracasser, agacer, exciter le désir de savoir

Synonyme : soucier (se), soucier, tourmenter

1899 Pas d'homme qui se colle à vous et vous turlupine pendant des semaines ; pas de querelle 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour 1947 Et Me Floriot, implacable et sarcastique, continue à turlupiner l'isréalite quinquagénaire qui couchait avec un fridolin 1947. Mon journal dans la drôle de paix 1936 Des amis, des camarades, me turlupinent depuis des années pour que je « sorte » mon « bouquin ». Ils ne savent pas ce que c'est. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient <3 citation(s)>

Orig. incert. ; aurait pu signifier «jouer et rejouer un air» et provenir de turlu, turluete «flageolet» (→ Turlurette), et du régional pine «sifflet d'écorce» (Guiraud) (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 922