careur

registre moderne : 9 fréquence : 21

careur

& carreur ; careuse (fém.)

n.

Voleur, voleur à la care, voleur de monnaie, sur un comptoir, voleur dans les boutiques en marchandant, voleur qui trompe sur change ; voleur de bijou affectant myopie, voleur qui escamote bijoux ; femme qui vole dans les magasins ; (recéleur)

Synonyme : voleur

1829 Tu verras des ecarpes, des sorgueurs, beaucoup de tireurs et de carreurs, et surtout des floueurs 1829. Mémoires d'un forban philosophe 1862 Cette qualification n'est plus appliquée qu'aux vols de diamants et de bijoux 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 1830 Les careurs sont presque tous Bohémiens, Italiens ou Juifs 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment, Ex-Chef de Brigade du Cabinet particulier du préfet, auteur de La police dévoilée (vol.2) 1875 Moins brutaux sont les carreurs, juifs d'origine presque tous, et qui, humbles, polis, élégants même, évitent d'emprunter les moyens excessifs qui peuvent conduire à des châtiments irréversibles 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 1875 Le carreur est toujours myope. Il examine les pierres avec une attention extrême, de près, de très-près, de si près qu'il les touche avec le bout de son nez 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 1855 Les carreurs élégants et fashionables lui proposent de changer des pièces de cinq francs de la restauration, de Louis-Philippe ou de la République, pour de la monnaie à l'effigie de Napoléon III, empereur 1855. Filou, filouterie dans Dictionnaire de la conversation <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 162