caner

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 9 registre moderne : 8 fréquence : 38

caner & canner ; la caner v. intr.

Mourir, être près de mourir, agoniser, (tomber) ; (être malade d'amour) IT : morire

Synonyme : mourir

1963 si tout ça pouvait finir par s'arranger pour moi en sacrifiant Faiblesse qui allait la caner ? 1963. Satan est là 1955 Ah ! c'te pépée, comment qu'elle est baraquée ! j'ai le palpitant qui danse une drôle de fantaisie, c'est des tournants à vous faire caner, heureusement que j'n'ai pas de maladie de coeur ! 1955. Pas de pitié pour les caves 1963 Je suis revenu pour caner ici et pour me faire enterrer à Pantin avec mes vioques. 1963. Les Tontons Flingueurs 1842 La Fouine, Classique, Escarpe et Crève-Coeur te refilent leurs becots de chouettes [baisers d'amitié] ; et pour mon arga [pour ma part] je crois que je serai jusqu'au moment de canner, ton dévoué 1842. De la traverse de Lontou, dans Sers (Paul), Intérieur des bagnes, Essai historique, Physiologique et Moral 2003 La vieille sortait de moins en moins souvent de chez elle et, aux yeux de l'investisseur, promettait de vite canner. Elle était morte en effet peu après 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané 1977 Brode, mon pote, t'aurais eu ton compte de bouffetance aujourd'hui. T'aurais peut-être canné d'indigestion. 1977. Faut pas rire avec les barbares 1977 Mesurera-t-il un jour qu'il était difficile de passer plus près de la mort ? Non, je ne le crois pas. Il ne canera jamais d'un infarctus. 1977. Faut pas rire avec les barbares <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 939