briquet

date : 1734 registre ancien : 2 registre moderne : 0 fréquence : 10

briquet

& □ coup de briquet

n.m.

Sabre ; □ coup de sabre

Synonyme : sabre

1826 nous reprendrons le fil de la précédente conversation, avec le fil du briquet ou du bancal, suivant l'ordonnance de l'uniforme. 1826. Les jolis soldats 1826 FRINGANT. Allons, pas tant de raisons. (Appelant.) Père Bombarde, un briquet pour un, s'il vous plaît. […] Les Mêmes, BOMBARDE, apportant un briquet et de l'amadou. BOMBARDE. –Qu'est-ce qui veut allumer sa pipe ? Est-ce toi, mon garçon, qui veux fumer ? FRINGANT. –Non, je fume assez comme ça ! c'est un sabre, que je vous demande. 1826. Les jolis soldats 1862 Mon adversaire, voulant me donner un coup de manchette, fit glisser fortement sa lame contre la mienne ; la pression fut si forte, que la poignée de mon briquet m'échappa de la main 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 1828 je courus aussitôt à la chambre de Dufailli, pour lui demander son briquet, dont j'étais assuré de faire un meilleur usage que lui 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1826 que son camarade avait changé de résolution et avait fui ; qu'il l'avait rattrapé et s'était vengé ; qu'il l'avait tué avec son briquet, et l'avait enterré lui-même. 1826. numéro 90 vendredi 10 février 1826 <5 citation(s)>

Sabre court et recourbé autrefois en usage dans l'infanterie. − Emploi adj. Sabre briquet : Quelques hommes vêtus en paysans et armés d'un sabre briquet suspendu à un baudrier servent de gardes... Du Camp, En Hollande, 1859, p. 203. PRONONC. : [bʀikε]. ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1734 « couteau à longue lame » (Statuts des couteliers dans Quem.); 2. 1807 « sabre court et recourbé de l'infanterie » (Gal Bardin, Manuel d'infanterie, Paris, Maginet, p. 21 dans Goug. Lang. pop., p. 185). Plus prob. ext. de sens de briquet3* (la nature et la forme étant communes à ces 2 instruments; cf. FEW t. 15, 1, p. 279b, note 13) qu'altération de braquet « poignard » qui serait un dimin. de braguemart* avec altération de briquet1* (DG, EWFS2) [la date 1806, Wailly donnée par Dauzat 1968 pour 2 semble erronée, le mot briquet n'étant pas attesté au sens de « sabre » ni dans l'éd. de 1806, ni dans celle de 1809].(tlfi:briquet) /

  • briquet n.m. ARME "sabre court et recourbé" - GLLF, 1806, Wailly ; FEW (15/I, 278a), TLF, DHR, 1807, Gal Bardin.
    • 1793 - «A l'instant, l'assassin tira de dessous son habit un sabre, appelé briquet, et le lui plongea avec fureur dans le côté gauche [...].» Gazette nationale, n° 24, 24 janv., 121a - P.E. (bhvf:briquet) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 767