charger

fréquence : 13

charger

& charger un client ; charger qqun

v.tr.

Prendre un client (cocher, taxi) ; prendre qqun (en voiture)

Usage : taxi

1852 Dans un quart d'heure la voiture sera attelée… et dans deux heures, je serai à Paris… Si vous êtes prêt, je vous charge ! 1852. Soufflez-moi dans l'oeil
1886 Ils partirent ; après deux heures de promenade, la princesse les ramena devant la maison romaine où elle avait chargé 1886. Paris oublié
1899 un cocher qui, ayant chargé deux amoureux à l'heure et au pas, leur réclamait en plus le prix d'une location de chambre d'hôtel 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour
1955 Le chauffeur accepta de nous charger, en dépit de ma bouille défaite et de l'état de Marcelle 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement)
1952 Alors, vous ne voulez pas charger Madame ? 1952. Mon taxi et moi
1952 –Il y a encore pas mal à charger ? –Oui. Vous pouvez rester 1952. Mon taxi et moi
1875 Quand un cocher charge à la station ou sur la voie publique 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870
1917 L'autre jour, je le charge à la Concorde pour le Bois. En faisant le tour du lac, il élabore ses projets de loi qui tomberont… –Dans le lac ! –Comme vous dites… 1917. Chignole (la guerre aérienne)
1915 est-ce que par hasard on attendrait des clients ?… C'est guère l'endroit pour charger… 1915. Les poilus de la 9e

<9 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).