cadet

registre ancien : 10 fréquence : 29

cadet & cadets (pl.) ; coup de cadet n.m.

Pince de voleur, outil de voleur, outil pour forcer les portes, pied de biche ANG : Instrument for forcing open doors / IT : grimaldello, leva di ferro

Synonyme : outil pour effraction, pince

1867 le classique monseigneur, espèce de levier aussi nommé cadet et les coins à fric-frac 1867. Les Malfaiteurs 1829 Tu ne sais pas manier le cadet ni les fauchants ; tu ne ne seras tout au plus qu'un grinchisseur de blavins 1829. Mémoires d'un forban philosophe 1829 Le cadet est une pince en pied de biche, qui sert aux voleurs pour forcer les portes des maisons ou armoires 1829. Mémoires d'un forban philosophe 1840 quand Mandal, impatienté, monte, et voyant notre embarras, se met à rigoler (rire), puis tirant de dessous sa pelure (redingotte) le cadet (pied de biche) et les calles de rigue (de rigueur) 1840. (récit de voleur), dans Un an de prison, ou Souvenirs de Sainte-Pélagie 1840 Vous n'êtes que des simples (maladroits), dit-il, en plaçant ses calles ; et d'un seul coup de cadet, la lourde (porte) fut esquintée (forcée). 1840. (récit de voleur), dans Un an de prison, ou Souvenirs de Sainte-Pélagie 1840 Quand tout-à-coup Mandal, le premier, tombe en figure (face à face) avec le mizure (le maître), et sans se déconcerter, il lui pousse (lance) en fume (dans la figure) un léger coup de cadet pour l'empêcher de chiailler (crier) 1840. (récit de voleur), dans Un an de prison, ou Souvenirs de Sainte-Pélagie 1821 Il faut un fameux cadet pour débrider la lourde de l'antonne. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 427