cabot

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1821 registre ancien : 9 registre moderne : 7 fréquence : 69

cabot & cabeau ; cabo ; kabo ; cabotte (fém.) n.m.

Chien ; (insulte ; chien de mer) ; chienne (fém.) ALL : Hund / ANG : a dog / IT : cane

Synonyme : chien Famille : cab- (chien)

1828 Du cabot avec des pleurants, c'est assez bon 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1821 Il y a des cabots en rompant, entends tu leurs criblemens. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1821 Pesille son cabot tu en auras 20 balles. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1905 Tu crânerais pas tant, si tu n'avais pas toute cette séquelle de cabots et d'hommes pour défendre ta peau ! 1905. Le Tigre & Coqueliquot 1928 Peau-de-Lapin lança une pierre à un chien errant qui les dépassait en emportant un os. –C'est bien assez de la concurrence des biffins italgos ou boches… Ces sales cabots, aussi, qui viennent nous arracher le pain de la bouche… 1928. La racaille 1933 Je compare le groupe que nous formions avec celui d'une chienne en chasse et de sa suite de cabots de toutes races, de tous âges, qui, langue pendante, attendent, espèrent, convoitent leur tour. 1933. Puberté. Journal d'une écolière <6 citation(s)>

Proprement chien de petite taille (sens du mot dans l'Yonne ; Anjou et Lyon : chien méchant) (SAINXIX) / De clabaud, qui a fait clabauder = crier, aboyer (DEL) / Le cabot est le chien, ainsi nommé parce qu'il jappe càd exerce son javeau ou gaviot pour aboyer ; devient nom méprisant pour acteur (TIM cité par DEL) / De cabe, corruption de vieux mots signifiant : japper (AYN) / Orig. incert., du rad. de caput (→ Chabot) ; ou, moins probablt, altér. de clabaud «chien qui aboie fortement» (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 437