maquereautage

date : 1867 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 12

maquereautage

& macrotage ; maquerotage

n.m.

État de souteneur, proxénétisme, vivre de la prostitution, de l'exploitation des femmes

Synonyme : proxénétisme

Famille : maquereau

Usage : prostitution

1932 on me soupçonnait de maquereautage en même temps que de pédérastie et aussi d'être cocaïnomane 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
1968 Coucher avec Mlle Chantal de Montoire, c'était faire le premier pas dans le maquereautage, et ça, je suis contre. On accepte un billet, la semaine suivante on commande un costume, et pour le reste on sait où ça mène 1968. Le terminus des prétentieux
1976 La prostitution a un corollaire hideux et révoltant qualifié vulgairement de « maquereautage » et juridiquement de « vagabondage spécial » 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine
1899 dans les classes dirigeantes et la bourgeoisie, le mariage n'était plus que prostitution ou « maquerotage » – il employa le mot – sanctionné par la Loi. 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou
1977 Les cyclos font tous un brin de maquereautage avec leur légitime, leurs soeurs, leurs filles ou même leurs fils 1977. Faut pas rire avec les barbares

<5 citation(s)>

On me soupçonnait de maquereautage en même temps que de pédérastie (Céline,Voyage, 1932, p. 142). (tlfi:maquereautage) /

De maquereauter, -maquereller, et -age (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).