lorette

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 20

lorette

& Lorette

n.f.

Femme légère, femme galante entretenue, femme ou fille entretenue avec un certain luxe, prostituée élégante

Synonyme : prostituée, prostitué

Usage : général

12091.jpg: 410x474, 30k (06 septembre 2012 à 18h44)

1862 En général, les lorettes sont jeunes, belles, d'origine ouvrière, sans plus d'instruction que celle acquise à l'école primaire jusqu'à la première communion 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 1891 Autrefois les Lorettes, Cocotes, Horizontales, tout ce qu'on voudra, avaient leur quartier général dans Breda-Street 1891?. Paris-Impur 1932 Passants neutres, jeunes élégants qu'on désigne du terme ultra moderne de 'petits crevés', lorettes, journalistes 1932. Zola 2003 Dumas père glorifiait la lorette, cette geisha au rabais du IXe arrondissement qui "n'était ni le genre fille, ni le genre grisette, ni le genre courtisane. Ce n'était pas non plus le genre bourgeois. Encore moins le genre femme honnête." 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané <4 citation(s)>

Ces filles faciles devaient leur nom au fait que bcp d'entre elles hantaient le quartier de Notre-Dame-de-Lorette (Brenner, note CAN) / Mot très récent (en 1844, VID) / N'a plus cours (AYN) / Nom tiré du quartier où vivent beaucoup de ces femmes à Paris (Supp. Dict. Anal.)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 965