à la belle étoile

date : 1829 registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 35

à la belle étoile & dormir à la belle étoile ; coucher à la belle étoile ; passer une nuit à la belle étoile locution

Dehors, la nuit : Dormir dehors, sans abri, sans toit, dormir dans les champs, ne pas avoir de domicile ; passer la nuit dehors ; (nuit)

Synonyme : dehors

1887 C'est alors que commença, pour lui, une vie misérable et errante, de longs jours sans manger, des nuits froides passées à la belle étoile 1887. Le monde des prisons 1887 Du centre de Paris affluaient des milliers de curieux, décidés à passer, par un froid sibérien, la nuit à la belle étoile, pour voir mourir Troppmann. Le froid était abominable, les fantassins soufflaient dans leurs doigts 1887. Le monde des prisons 1927 vous avez pu vous rendre compte qu'il en sera quitte pour une nuit passée à la belle étoile 1927. Nouvelles aventures des Pieds Nickelés (suite), dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1899 Enfin, Valentine n'avait plus le sou ; il lui fallait coucher à la belle étoile, ce qui n'est pas gai dans cette saison 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - L'Amour criminel 1861 On ne vit pas de l'air du temps. Il faut manger et se loger, et je ne suis pas habitué à coucher à la belle étoile. 1861. Les associations de malfaiteurs (Les bandes à Paris et en province (…), dans Causes célèbres de tous les peuples 1995 la photographe se plaisait à dormir à la belle étoile, hors des tentes, dans un sac de couchage, sur une toile imperméable. 1995. La princesse du sang 1889 Il lui faudrait avouer qu'en guise de domicile, il n'avait que la belle étoile 1889. L'ami du commissaire 1918 L' ciel se nettoye, et l' soleil est tout près derrière les nuages. –Allons, tant mieux ! Il fera bon, cette nuit, coucher à la belle étoile. 1918. Au seuil des guitounes <8 citation(s)>

ÉTOILE, subst. fém. 2. Locutions a) Coucher, dormir, loger à l'auberge, à l'enseigne, à l'hôtel de l'Étoile; à la belle étoile. Passer la nuit dehors. Voici quarante-trois nuits que je dors à la belle étoile, sous ce ciel de la Grèce toujours étoilé et serein (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 289). Il va falloir que j'aille loger à l'hôtel de la belle étoile. Je le connais, cet hôtel; il y a furieusement des courants d'air (MURGER, Scènes vie boh., 1851, préf., p. 80). (TLFi) /

Cité dans (GR), non daté (citation, Daudet, Lettres de mon moulin) / Cité dans (TLFi), non daté (citation, Reybaud, 1842) / 1829 (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 425