nettoyage

registre moderne : 4 fréquence : 5

nettoyage

n.m.

Massacre ; fait de tuer les ennemis d'un endroit ; sécurisation d'un lieu par élimination des ennemis ; fait de tuer systématiquement les survivants d'une tranchée (au couteau, à la grenade, etc.)

Usage : militaire, guerre

1916 Il fallut s'y habituer et c'est ainsi maintenant qu'on se bat dans les boyaux. Une opération barbare existe, qu'on appelle le « nettoyage » des tranchées. Ah ! ce n'est pas joli ! Tout le monde est soldat, mais tout le monde n'a pas été boucher. 1916. Méditations dans la tranchée 2004 Deux gendarmes mobiles avaient été descendus d'une balle dans la nuque et leurs copains, fous de rage, s'étaient livrés à un nettoyage en règle de la rue où l'attentat venait de se produire. On parla d'une dizaine de morts 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 1982 l'opération Timimoun s'achève. Le nettoyage de la région est un succès complet. 1982. Les hélicos du djebel. Algérie 1955-1962 1977 La compagnie vietnamienne, qui n'en est pas à son premier accrochage, part pour le nettoyage. Paraît qu'ils ne font pas de jaloux, ceux-là. 1977. Faut pas rire avec les barbares 1977 La Ve section tombe au dernier moment sur un nid de mitrailleuses encore en activité. Elle y laisse cinq morts. Et c'est fini. Il ne reste plus qu'à faire le nettoyage : grenades fumigènes dans les trous, finition au couteau. 1977. Faut pas rire avec les barbares <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 792